4 - Conférences

Entrée libre

L'inscription est gratuite.

Inscription fermée

4 - 01 Le centenaire du village Deschênes

À l’extrémité sud du chemin Vanier à Gatineau, il se trouve Deschênes, un des anciens villages fusionnés à la ville de Gatineau. L’histoire de ce village est intimement liée à la rivière des Outaouais : site de passage millénaire du réseau des trois portages des Chaudières, lieu de traite et de transbordement, site industriel et de villégiature. Déjà, vers 1828, on y exploite un poste de traite, une scierie, une forge et un moulin à foulon. Au 19e siècle viennent les scieries et d’autres industries qui rivalisent avec celles de la région. En 1920, le village s’incorpore dans l’espoir de bénéficier de la continuation du boom industriel qui attire vers lui des centaines d’ouvriers. Aujourd’hui, il n’y a que quelques vestiges nous rappelant l’histoire de cet ancien village et il est difficile d’imaginer son riche passé.

Note : Cette conférence est offerte par la Société de généalogie de l’Outaouais dans le cadre de la Programmation estivale patrimoniale 2019 de la ville de Gatineau.

À propos de la conférencière...

L’histoire, le patrimoine et l’écriture sont trois passions de Lynne Rodier. Historienne et enseignante, elle partage sa passion du patrimoine en faisant connaître les traces laissées par le passage des bâtisseurs de l’Outaouais et des exploitants forestiers. D’ailleurs, dans le cadre de ses recherches, elle continue à mettre en valeur le riche passé de personnages historiques et les sites de patrimoine chargés d’histoire.

 

QuandLe jeudi 19 septembre 2019 à 19 h
Salle 211, 855 boul. de la Gappe
Gatineau, Q.C. J8T 8H9

4 - 02 Les femmes d'affaire de la Nouvelle-France

Enseignantes, soignantes, mécènes fondatrices, recruteuses, ambassadrices, sages-femmes, notaires, chirurgiennes, truchements, exploratrices, voilà autant de rôles tenus par nos pionnières trop souvent passés sous silence par une historiographie réductionniste qui confine les femmes à la domesticité et à la maternité. Qu'en est-il de celles qui ont tenu commerce, monté des sociétés, fondé des manufactures, organisé le financement d'entreprises, fait venir de la main-d'œuvre, nolisé des navires, initié un commerce transatlantique? Autrement dit, que savons-nous des premières femmes d'affaires de la Nouvelle-France et du contexte dans lequel elles ont évolué sous le Régime français?

À propos de la conférencière...

Avocate et ancienne journaliste, historienne et généalogiste, Mme Rainville s'amuse depuis 18 ans à soulever la jupe de la Grande Histoire pour révéler l'extraordinaire petite histoire des gens ordinaires. Son approche ludique et imagée plaît à tous les publics et elle se permet d'aborder des sujets complexes et de les rendre accessibles à tous. Mona Andrée Rainville a à son actif plusieurs collaborations fructueuses avec différents organismes culturels et institutions muséales. Elle est récipiendaire du prix Percy-W.-Foy 2017 à la Société généalogique canadienne-française (SGCF).

QuandLe jeudi 17 octobre 2019 à 19 h
Salle 211, 855 boul. de la Gappe
Gatineau, Q.C. J8T 8H9

4 - 03 Le tourisme généalogique – une quête, des découvertes.

Alors que le tourisme aussi bien que les outils généalogiques se démocratisent et que la société s’interroge sur l’institution qu’est la famille, faire un voyage sur la trace de ses ancêtres devient une façon de mieux se comprendre et de mieux comprendre le monde passé, présent et à venir.

À propos de la conférencière...

Pascale Marcotte, Ph. D. est professeure au département de géographie de l’Université Laval et chercheure à la Chaire en partenariat sur l’attractivité et l’innovation en tourisme. Donnant des cours dans le domaine touristique, elle s’intéresse particulièrement au comportement des visiteurs culturels et à l’attachement de ces visiteurs pour les sites touristiques. Elle mène également plusieurs recherches sur le patrimoine et l’aménagement des sites touristiques.

QuandLe jeudi 24 octobre 2019 à 19 h
Salle 211, 855 boul. de la Gappe
Gatineau, Q.C. J8T 8H9

4 - 04 La ruée vers le sud : Migrations du Canada vers les États-Unis 1840-1930

Après un bref survol de l’émigration des Canadiens-français aux États-Unis pendant le XIXe siècle, l’accent sera mis sur les transformations démographiques, économiques et sociales de ce mouvement au cours du XXe siècle. Une attention particulière sera portée sur la variété des sources documentaires mises en valeur dans la reconstitution historique de ce mouvement.

À propos du conférencier...

Bruno Ramirez est professeur titulaire au Département d’histoire de l’Université de Montréal. Il a consacré une bonne partie de ses recherches et publications à l’émigration de Canadiens-français et des Canadiens anglais vers les États-Unis. Parmi ses livres qui portent sur ce thème, signalons Par monts et par vaux : migrants canadiens-français et Italiens dans l’économie nord-atlantique (Montréal, Les Édition du Boréal, 1992) et La Ruée vers le Sud : migrations du Canada vers les États-Unis 1840-1930 (Montréal, Les Éditions du Boréal, 2003).

QuandLe jeudi 21 novembre 2019 à 19 h
Salle 211, 855 boul. de la Gappe
Gatineau, Q.C. J8T 8H9

4 - 05 La généalogie maternelle essentielle à l'Histoire d'une famille

À notre époque, c’est maintenant accepté qu’un enfant porte le nom de famille de sa mère, ou encore des deux parents. Une recherche généalogique du côté maternel apporte des éléments parfois surprenants dans une histoire, ou une tradition familiale.

À propos du conférencier ...

Pierre Lachance est natif d'Edmundston au Nouveau-Brunswick, et habite l'Outaouais depuis 1976. Il a étudié en Histoire, en Pédagogie, en Théologie et a reçu une formation musicale classique. Il a également étudié en peinture. Pendant 27 ans, son travail fut comme Animateur de Pastorale scolaire dans les écoles (spécialement au secondaire) de la Commission Scolaire des Draveurs.

Depuis qu'il est retraité, Pierre Lachance a écrit deux livres (une biographie et un roman historique) publiés à la Fondation Littéraire Fleur de Lys de Lévis, QC. Depuis la fin des années 1960, il s'est toujours intéressé à la Généalogie et plus étroitement depuis 2008 où il a fait l'arbre généalogique d'une douzaine de familles de sa parenté. Depuis trois ans, il place son attention particulièrement du côté maternel et de la « petite histoire » s'y rattachant. 

QuandLe jeudi 16 janvier 2020 à 19 h
Salle 211, 855 boul. de la Gappe
Gatineau, Q.C. J8T 8H9

4 - 06 Les Dussiau, une famille d’esclaves affranchis

Les Dussiau, une famille d’esclaves affranchis, ont quitté La Nouvelle-Orléans vers 1820 pour Haïti. Ils sont les descendants d’une esclave née en Louisiane, territoire qui faisait partie de la Nouvelle-France.

À propos du conférencier ...

Pascal Dehoux s’intéresse à la généalogie depuis son adolescence. Né au Québec de parents haïtiens, la pratique de ce passe-temps comportait des défis supplémentaires, n’ayant pas accès aux archives des ancêtres situés en Haïti. Heureusement, des membres de sa famille avaient déjà entrepris ce travail, et ce depuis plusieurs générations. M. Dehoux est membre depuis plusieurs années de l’Association de généalogie d’Haïti, ce qui lui a permis d’avoir accès à distance à nombreuses données provenant des archives nationales d’Haïti. Depuis 2016, il est également membre de la Société de généalogie de l’Outaouais. M. Dehoux travaille depuis plus de 20 ans en développement international et en environnement.

QuandLe jeudi 20 février 2020 à 19 h
Salle 211, 855 boul. de la Gappe
Gatineau, Q.C. J8T 8H9

4 - 07 Pirates et les corsaires en Nouvelle-France

Dans notre imaginaire collectif, on associe le plus souvent les aventures des pirates et des corsaires aux mers tropicales, principalement les Antilles. Pourtant, la Nouvelle-France et l’Acadie possèdent une riche histoire dans le domaine du pillage maritime, soit comme cibles, soit comme attaquantes. Quelle est la différence entre un pirate et un corsaire ? Quels étaient les rôles et missions de ces corsaires ? Quels types de navires utilisaient-ils ? Où était le principal foyer de ces flibustiers ? Comment se déroulaient les prises et que faisait-on du butin ?

Pour y répondre, le conférencier nous parlera du parcours de cinq personnages qui ont laissé leurs marques en Nouvelle-France et en Acadie, soit Maria Lindsey Cobbam, Pierre LeMoyne d’Iberville, Barthélemy Bergeron, Pierre Meysonnat dit Capitaine Baptiste et Jacques Kanon.

À propos du conférencier ...

Militaire retraité, ex-formateur et ex-gestionnaire, M. Marquis se consacre à sa vraie passion, l’histoire et la généalogie, depuis qu’il a pris sa retraite en 2007. Il est membre de la Société de généalogie de Québec depuis plus de 33 ans, membre de la Société de généalogie et d’histoire de Saint-Eustache (SGHSE) depuis plus de 20 ans et membre de la Société de généalogie canadienne-française. En 2007, il a présidé le comité des Armoiries des familles Marquis qui réalise les armoiries de ces familles avec l’Autorité héraldique du Canada. Il est récipiendaire du prix Renaud-Brochu 2017 pour son engagement exceptionnel et sa précieuse contribution au sein de la SGHSE. Depuis juin 2018, il coordonne le Fichier Origine pour la Fédération québécoise des Sociétés de généalogie (FQSG).

QuandLe jeudi 19 mars 2020 à 19 h
Salle 211, 855 boul. de la Gappe
Gatineau, Q.C. J8T 8H9

4 - 08 Le régime seigneurial du Québec, source puissante de développement de la nation québécoise

Les quelque 300 concessions seigneuriales établies au Québec de 1620 à 1854 ont permis un développement solide de la nation québécoise et sa survie. Le conférencier expliquera les origines et l'organisation des seigneuries, fera l’examen de quelques seigneuries et expliquera comment elles ont été intégrées dans les structures du Québec moderne.

À propos du conférencier ...

M. Gélinas a été gestionnaire dans le domaine de la santé à titre de directeur d’un Centre local de services communautaires (CLSC) et directeur des Ressources humaines en milieu hospitalier. En 2001, il entreprend une deuxième carrière à titre de coopérant volontaire en Afrique et en Amérique du Sud auprès de SACO, d'Oxfam Québec et de DESI. Depuis 2009, il est chargé de cours et conférencier, notamment à l'Université du troisième âge (UTA) de l'Université de Sherbrooke.

QuandLe jeudi 16 avril 2020 à 19 h
Salle 211, 855 boul. de la Gappe
Gatineau, Q.C. J8T 8H9

4 - 09 Les contrats d'engagement et les listes de passagers pour la Nouvelle-France

Les recherches concernant l’immigration française en Nouvelle-France mènent indéniablement les chercheurs à deux sources documentaires : les contrats d’engagement et les listes de passagers. Ces documents d’archives d’origine française, bien que considérés comme des documents connexes et souvent publiés ensemble, sont de nature bien différente dans les faits. Les contrats d’engagement, généralement d’une durée de trente-six mois, sont des actes légaux rédigés par des notaires avant le départ du migrant pour la Nouvelle-France. Le cours permettra de trouver les principales ressources concernant ces documents.

À propos du conférencier ...

Historien, conférencier et généalogiste émérite, Marcel Fournier est aussi l’auteur d’une trentaine de publications et d’une centaine d’articles en histoire et en généalogie. Depuis une trentaine d’année, son champ de recherche concerne principalement l’origine des pionniers de la Nouvelle-France. Membre titulaire de l’Académie internationale de généalogie et officier de l’Ordre des arts et des lettres de la République française, il a reçu de nombreux prix et distinctions pour l’ensemble de son œuvre.

QuandLe jeudi 21 mai 2020 à 19 h
Salle 211, 855 boul. de la Gappe
Gatineau, Q.C. J8T 8H9